alarippu

l’Alarippu qui tonne

Poésie
Home / Ecriture / Poésie / l’Alarippu qui tonne

Un poème pensé et dansé dans mon cerveau, en hommage aux danseuses indiennes qui m’ont rendu heureux. J’ai toujours aimé le Bharata natyam, j’ai toujours aimé voir des jeunes femmes qui dansent.

Dieu a créé mes yeux pour y verser l’image
De tes pas doucereux qui façonnaient le sol
L’Alarippu qui tonne à tordre les boussoles
Et déformer le temps à perdre les vieux sages

Tinteront les clochettes brillez à mes oreilles
Faites vibrer ainsi que la danseuse tamoule
Mon cerveau et mon corps et mes deux yeux qui roulent
Vibrent au fil des ondes de ta toge vermeil

Ta danse comme un Mantra m’a retourné l’esprit
Me porteras tu chance? Me redonneras tu vie?
Tu deviens une jarre qui contient le monde

Créé sous chacun de tes pas qui font la ronde
Ouvre tes bras bien larges plonge enfin dans mes yeux
Ton image versée là m’est donné par ton dieu.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *